top
logo

Hébergement / Gite

Se connecter




Accueil - Tous les Articles - Sucé-sur-Erdre - Les buses attaquent...
Les buses attaquent... PDF Imprimer Envoyer

 Les buses attaquent...

Une buse variable, un rapace dont l'envergure dépasse un mètre, s'attaque depuis quelques années aux promeneurs et joggeurs de Sucé-sur-Erdre.

"L'animal est très rusé, il attaque par derrière, longe les haies, effectue une chandelle et fait un piqué direct sur la personne. Depuis deux semaines il y a eu quatre personnes blessées sur la commune, dont une qui a été transportée au CHU et a failli perdre un oeil.

Ce rapace, qui appartient à une espèce protégée, est commun en France mais ses attaques sur l'homme sont rares. "D'autres communes du département, comme Brains, ont été sujettes à ce phénomène ces dernières années.

Provoquant lacération du cuir chevelu et griffures, l'animal s'est installé au nord-ouest de la commune où il avait déjà sévi en 2007.

L'Office national de la chasse et de la faune sauvage a été alerté pour tenter d'obtenir une autorisation afin de pouvoir capturer l'animal.

Ce genre d’attaques a lieu occasionnelement. Ce sont principalement les buses variables et exceptionnelement les milans qui sont parfois agressifs. Les attaques surprises ont presque toujours lieu entre mai et juillet, quand les oiseaux ont des jeunes.

 

Si un joggeur passe par hasard près de l’aire de nidification ou près des jeunes qui apprennent à voler, il est alors considéré comme un
danger par les parents qui essaient de chasser l’ennemi présumé en l’attaquant. Parfois, ils crient en même temps avec insistance.

Exceptionelement, une attaque peut survenir en dehors de la période de nidification. Les attaques ont lieu le plus souvent par derrière et presque toujours sur des personnes qui courrent, alors que les promeneurs et les cyclistes ne sont – en général – pas importunés.

 
Commentaires (1)
1 Lundi, 02 Juillet 2012 15:58
Christophe

J'ai été attaqué dimanche 1er juillet entre 15 et 16h vers Bel Air sur la route de Proce, à un croisement. Effectivement pendant un jogging. Ce qui est impressionnant c'est qu'après m'avoir attaqué par derrière et griffé le crane, elle est revenue 4 ou 5 fois m'attaquer, ne m'évitant qu'au dernier moment malgré mes cris et gesticulations.

Christophe

100_2982.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 66 invités en ligne

bottom

Valderdre.fr - La vallée de l'Erdre....